Mélanie Carpentier est une survivante de la traite humaine, à des fins d’exploitation sexuelle. Ayant connu l’enfer, elle a décidé d’écrire et de partager son histoire. En février 2013, Béliveau Éditeur publia : J’ai été une esclave sexuelle… Se sortir des gangs de rue! Par sa volonté et sa détermination de briser le silence, Mélanie est devenue un modèle de survie et de réussite auprès d’adolescentes et de femmes ayant connu le même type de victimisation. Comme quoi le passé n’est pas garant du futur. De ce fait, elle s’est servie de sa visibilité pour faire une différence dans la vie des victimes, en créant La Maison de Mélanie.

Récipiendaire du Baccalauréat Sc. Humaine de l’Université de Montréal, Mélanie fut membre du Registre des Criminologues, de 2013 à 2015. Le registre ayant fait place à l’Ordre des Criminologues, Mélanie poursuit ses études afin d’adhérer à celui-ci et perfectionner ses connaissances. Elle possède, une expérience de travail fort enrichissante, ayant travaillé entre autres pour le Service Correctionnel du Canada par l’entremise d’une maison de transition fédérale et communautaire, ainsi qu’au Centre Jeunesse de Montréal et au Chaînon. Mélanie a partagé ses connaissances et son vécu à plus 300 reprises lors de ses conférences à travers le Canada.